Mais comment se débarrasser d’Eric Zemmour ?

Publié le par monde et vie

« Le premier qui dit la vérité, il sera exécuté », dit la chanson. Pour l’avoir dite un peu trop fort sur Canal +, Eric Zemmour a en effet manqué être exécuté par Etienne Mougeotte, directeur des rédactions du Figaro, qui l’avait convoqué le lundi 29 mars pour un entretien préalable à son licenciement.

Mal en a pris à Mougeotte. Sitôt la nouvelle connue, le standard, le site internet et la boîte aux lettres du Figaro ont été submergés de réactions indignées. L’hebdomadaire les 4 Vérités a mis en ligne une pétition de soutien au nouveau paria. Une manifestation a même été organisée devant les locaux du journal par le « fan-club » de Zemmour. Impossible de débarquer le gêneur dans de telles conditions. Le pacha du Figaro en a été réduit, pour ne pas perdre la face, à déclarer que son sulfureux journaliste avait rédigé une lettre d’excuses et que par conséquent, lui, Mougeotte, acceptait de passer l’éponge dans sa grande mansuétude. Quand on a une épée dans les reins, mieux vaut savoir se montrer magnanime…

Quant aux déclarations de Zemmour qui ont provoqué un tel tohu-bohu, sans doute n’est-il utile d’y revenir que pour mémoire : « Les Français issus de l’immigration sont plus contrôlés que les autres parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes. C’est un fait. »

Pour le MRAP et la Licra, c’est du racisme. Pour l’avocat général Philippe Bilger, une évidence : « Je propose à un citoyen de bonne foi de venir assister aux audiences correctionnelles et parfois criminelles à Paris et il ne pourra que constater la validité de ce fait », dit-il. Ce qui vaut à Bilger d’être incontinent convoqué par le Procureur de Paris et rappelé à l’obligation de réserve par le Garde des Sceaux, Michelle Alliot-Marie.

Pas question, en effet, que des voix dissidentes se fassent entendre. Le métissage en cours de notre société et le souci de maintenir une paix civile de plus en plus fictive s’y opposent. Nos maîtres ne se rendent pas compte qu’à bâillonner une part de plus en plus large de l’opinion publique, qui soutient Zemmour parce que ses propos expriment ce qu’elle vit, ils font monter la pression et nuisent en définitive à ceux des immigrés qui se conduisent bien et travaillent honnêtement.

Je me permettrai, pour finir, un coup d’audace en écrivant ici que les Français blancs sont plus souvent impliqués que les autres dans la délinquance en col blanc. Le MRAP et la Licra ne devraient pas tarder à réagir contre cette déclaration raciste…

Hervé Bizien
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Journé Nicolas 27/03/2010 19:48


Pour un bon billet, c'est un bon billet! Mais au fait faut-il en déduire qu'il n'y a pas assez de diversité dans les cols blancs??
Si la Halde ne se manifeste pas, prévenez moi, j'enverrai une suplique dans la langue de mAHOMET? JE SERAI PLUS RAPIDEMENT PRIS EN CONSID2RATION§§


Le Goff 27/03/2010 16:47


.je vous découvre...très bien !


Philippe VARLET 27/03/2010 14:19


É. Zemmour n'a fait que de rappeler une statistique officielle que nous pouvons lire partout. Si on attaque Zemmour, il faut, aussi s'en prendre à la statistique et la condamner également !
Que nos censeurs prennent les transports en commun de l'Ile-de-France : ils verront, en grandeur nature et immédiat ce qu'est la population actuelle de notre "beau pays" mais, prennent-ils les
transports en commun ?…